Activités

Baignade estivale au Québec: la Chute Jean Larose

chute jean larose

Il est encore temps de profiter des grandes chaleurs de cette fin d’été si vous êtes de passage au Québec! Et quoi de mieux que de se mettre en jambe pour découvrir ce que la Belle Province a de mieux à offrir: des petits coins de nature à dénicher lors d’une randonnée au pied du Mont-Saint-Anne avant de se rafraîchir dans les eaux de la Chute Jean Larose.

Le soleil est déjà haut dans le ciel et frappe très fort en cette fin de matinée d’été lorsque je roule vers la Chute Jean Larose avec mes compagnons d’aventure. Depuis la ville de Québec, notre point de départ, elle n’est qu’à une petite demi-heure en voiture mais la dénicher ne fut pas chose facile tant elle est bien dissimulée et avouons-le, pas très bien indiquée. Après plusieurs dizaines de minutes à longer le fleuve Saint-Laurent via l’interminable Boulevard Saint-Anne, il suffit de bifurquer sur la route 360 et de surveiller un petit terrain vague sur la droite où sont parfois garés quelques véhicules.

En sortant de la voiture, on n’a qu’une hâte, faire trempette tant la chaleur est intense ! Mais il faut encore marcher un moment avant de s’enfoncer dans les bois et arriver en haut d’un escalier en bois de 400 marches à descendre pour arriver au pied d’une chute majestueuse. Plusieurs paliers y sont aménagés à différents niveaux pour admirer la Chute Jean Larose sous toutes ses coutures, l’idéal pour faire une pause et prendre quelques photos. Certains randonneurs se sont même installés sur les rochers en contrebas, au plus près de la chute.

randonnée chute jean larosechute jean larosebaignade à la chute jean laroseVisite de la chute jean larose

Une fois en bas, la vue sur cette longue et élégante chute de 41 mètres est impressionnante! Juste devant, une vaste étendue permet de se prélasser au soleil en regardant les plus intrépides faire des sauts périlleux. Moi qui pensais que nous étions les seuls à avoir eu la brillante idée de nous y baigner, je constate avec surprise que l’endroit est bondé. Les meilleurs spots sont tous occupés, nous décidons donc de continuer le long de la rivière pour trouver un endroit plus calme quelques mètres plus loin. Le ruissellement de l’eau, le vent doux dans les feuillages et le fracas de la chute au loin sont un pur bonheur auditif! Et notre spot est juste là, devant nous, il nous attendait! On saute avec précaution d’un rocher à l’autre au milieu de l’eau pour l’atteindre et enfin se délecter de cette eau claire et fraîche.

été à la chute jean larosebaignade chute jean larose

À cet instant, mes amis et moi profitons pleinement de ce joli coin de nature et n’avons pas vraiment conscience du fait qu’il faudra remonter les 400 marches pour retourner à la voiture ! Ça sera le moment sportif et intense de la journée, préparez donc vos gambettes, elles risquent de souffrir!

INFOS PRATIQUES

  • Attention en empruntant les escaliers, ils sont escarpés et les marches très rapprochées par endroit;
  • Je vous conseille fortement d’avoir une paire d’aquashoes, marcher sur des rochers mouillés peut vite être dangereux!
  • On n’oublie pas de mettre la gourde dans le sac à dos, vous en aurez besoin pendant la montée des 400 marches!

À noter: la Chute Jean Larose est le point de départ du sentier Mestachibo, une belle randonnée de 12 km lors de laquelle vous pourrez traverser deux passerelles suspendues et admirer la vue imprenable sur le canyon de la rivière Saint-Anne-du-Nord depuis deux belvédères aménagés.

On accueille des articles invités sur le webzine! N'hésitez pas à nous écrire par email si cela vous intéresse vous aussi de publier un article sur un sujet outdoor qui vous passionne!

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *