Série « Lacs et villages des Montagnes du Jura » #1 : randonnée au Belvédère des Quatre Lacs.
Cette collection d’articles est destinée à vous donner des idées de randonnées à faire en pleine nature ou à dans des jolis villages jurassiens afin de découvrir le patrimoine et l’histoire des Montagnes du Jura. Le premier article de cette série est consacré à une randonnée pédestre incontournable pour vous familiariser avec les lacs des Montagnes du Jura : le Belvédère des Quatre Lacs.

Une fin de journée estivale bien ensoleillée. Comme une envie d’aller contempler les belles couleurs des lacs jurassiens. Pour cela, l’itinéraire du Belvédère des Quatre Lacs est parfait. En effet, au cours de cette randonnée, vous pourrez en admirer quelques-uns avec un magnifique coucher de soleil :).

La randonnée démarre sur un raidillon rocailleux, un peu abrupte et termine par un escalier à même la roche. Très vite, nous rejoignons un groupe de randonneurs au Pic de l’Aigle, sommet culminant à 993 mètres. Une table d’orientation aménagée au sommet vous permettra de lire le panorama à 360°. Le lac d’Ilay est le plus imposant des 4. De forme très allongée pour une superficie de 72 hectares et une profondeur moyenne de 10 m, il est alimenté principalement par le lac du Grand Maclu auquel il est relié par un petit canal naturel d’environ 200 mètres. Des parapentistes s’en donnent à coeur joie dans ce décor carte postale. Un chouette instant qui me rappelle mon baptême de l’air au dessus du lac d’Annecy.

Belvédère des Quatre Lacs

Nous reprenons la marche en direction du Belvédère des Quatre Lacs, après quelques échanges avec les coéquipiers des parapentistes. L’itinéraire est devenu forestier, un joli chemin tracé. La vue est imprenable sur les lacs de Narlay, du Petit et Grand Maclu, où nous apercevons la jolie maisonnette, si photographiée par les touristes. La lumière devient plus douce. Je ne me lasse pas de regarder ce camaïeu de verts et bleus. Au loin, des baigneurs, et cet oiseau qui survole le lac. Munis de jumelles, nos voisins tentent de reconnaître son espèce. De mon côté, je prends quelques notes sur mon carnet de voyage.

Après une descente en lacets, marquée par un ensemble de falaises (être très bien chaussé et très vigilants), nous longeons les lacs du Petit et Grand Maclu. Des familles arrivent pour pique-niquer, des hommes s’élancent sur leur barque pour tenter de rentrer avec quelques victuailles et profiter de la quiétude de cette belle soirée d’été.

Belvédère des Quatre Lacs
Belvédère des Quatre Lacs
Belvédère des Quatre Lacs
Belvédère des Quatre Lacs

Le temps de profiter des heures dorées (mais si, vous savez, les fameuses « Golden Hours », ces moments magiques qui donnent un cachet si particulier aux photos) au Lac d’Ilay, nous filons admirer le flamboyant coucher de soleil.

INFOS PRATIQUES

Itinéraire au Belvédère des Quatre Lacs

Distance : boucle de 10 km – dénivelé : 505 mètres
Durée : 3h sans les pauses photos ;))
Niveau : moyen (Point de vigilance après le Pic de l’Aigle, forte pente, et le Belvédère des Quatre Lacs pour redescendre la côte du Maclu, crête marquée par un ensemble de falaise, être bien chaussé)
Parking : Chaux-du-Dombief

Matériel photo : Nikon D5300
Lumières : fin de journée (17h -> 21)
Intérêts photographiques et de la balade : série de belvédères, palette de couleurs variées des lacs jurassiens (vert émeraude, bleu métallisé)

Aide à l’organisation de votre randonnée au Belvédère des Quatre Lacs

-> Consultez le site de Jura Tourisme (site institutionnel du département)

-> Retrouvez toutes les informations sur les Montagnes du Jura