De retour dans une chronique outdoor famille, je vous parle aujourd’hui de la Burton Riglet! Cette année, le père Noël en a déposé une au pied du sapin, et quel régal pour les enfants!

Chaque année, nous passons une semaine à la montagne en hiver et nous habitons tout près d’un petit sommet souvent enneigé, malgré la douceur des hivers de Provence. Très intriguée par les skieurs en herbe prenant des cours et sachant exactement ce que chacun d’entre nous pratique (papa, maman, les amis !), nous avons pensé que cette board était une bonne introduction à la glisse. C’est avant tout un super outil pour travailler sa position et son équilibre!

Petite description de la board : elle dispose d’une poignée avec une ficelle déroulante qui permet d’aider l’enfant à avancer.

Sa surface (pads) est équipée d’un revêtement anti-dérapant qui permet d’accrocher les semelles des chaussures, des baskets ou des moonboots. Notre modèle ne comporte pas de fixations mais les premières fixations Burton s’adaptent parfaitement à la Riglet et les boots commencent à la pointure 25.

Nous avons préféré acheter la housse en feutre qui permet de glisser à l’intérieur, sur carrelage, parquet ou toute autre surface et dans laquelle vous glissez la board.

L’avantage de la board Riglet, c’est son revêtement, pas besoin d’être sur la neige, pas de carre sur la planche, donc vous pouvez glisser également sur l’herbe, sur une bâche savonneuse, sur votre terrasse…!

Cette possibilité est un réel atout ! La board de votre enfant pourra lui servir toute l’année, et au fur et à mesure de ses progrès, vous pourrez rajouter des fixations pour l’hiver et le laisser glisser en toute autonomie. Notre fille adore jouer avec sa board en intérieur ou dans le jardin. Elle travaille sa position, elle se rattrape quand on augmente la vitesse, c’est une activité très ludique.

Cette année, nous nous sommes rendus à Chamonix, sa « board » sous le bras ! Le temps n’a pas été notre allié mais nous avons pu sortir et faire des essais.

Si elle maîtrise sa position sur un revêtement qui ne va pas vite, l’essai sur la neige a été plus difficile ! Un peu d’appréhension à glisser plus vite certainement. Comme la montagne c’est avant tout un lieu pour se faire plaisir et s’amuser (et manger du fromage !), nous avons pratiqué assidument la pelle et la board s’est transformée aussi en luge !

Cette board la suivra sur quelques années, en fonction de ses progrès, ce qui permet également d’amortir son coût (90 € la planche et 30 € la housse). La Riglet c’est aussi une communauté, sous le #burtonriglet. Un site lui est même dédié et vous y trouverez de nombreuses expériences et conseils (en anglais), à l’image de notre photo de couverture d’Annika Mang, la fondatrice du blog Born to be Adventurous! Je vous laisse y faire un tour!

Et vous, vous connaissez la Riglet? Racontez-nous!