Pour partager sa passion de la randonnée avec ses enfants je dirai qu’il faut être patient, commencer tôt et y aller progressivement ! Les plus jeunes apprécient les beaux paysages, ressentent la fierté du chemin parcouru et aiment aussi se dépasser.

Pour démarrer cet article, je vais vous partager mon expérience et je complèterai avec des infos  que j’ai pu trouver sur la toile pour vous préparer en famille.

Chez nous, notre fille a eu 4 ans avant l’été ! Les premières années, nous avons exclusivement utilisé un porte bébé de randonnée (le nôtre est un Lafuma, modèle Walkid 3). Ce moyen de transport a bien fonctionné jusqu’aux deux ans de notre fille. Poids de l’enfant, confort d’installation,  difficulté pour le porteur… la combinaison a marché durant ces deux années.

L’année dernière, à 3 ans, les premières petites difficultés sont apparues. Notre fille pesant environ 12/13 kg, le portage sur une longue randonnée avec dénivelé s’est avéré plus difficile. De son côté, rester dans le porte bébé durant une longue période devenait plus inconfortable. Nous avons donc privilégié les toutes petites marches, sans dénivelé, sans dépasser la demi-heure.

Cette année, nous nous sommes organisés !

Dès que les beaux jours sont arrivés, nous avons instauré la marche quotidienne comme un petit rituel: aller chercher le pain, la ballade du chien, la sortie vélo, la découverte du village… toutes les occasions étaient bonnes pour « s’entrainer » ! Il ne s’agit pas de se préparer à une compétition bien sûr, mais de faire rentrer la marche dans les habitudes, avec des petites montées, tous les jours un peu plus longues.

Les vacances sont arrivées et notre plan a fonctionné ! Départ sur la côte landaise, puis en Haute Savoie. Première randonnée dans les Landes, dans les forêts de pin à perte de vue. Pas de difficulté ou de dénivelé particulier (Seignosse se situant entre 0 et 82 m d’altitude voyez-vous !).

De sentier en sentier, nous avons rejoint l’océan en parcourant 7km en 2h30, avec un passage de 700m seulement dans le porte bébé. Pas de sac à dos sur le dos pour ne pas abimer sa petite musculature en construction, de l’eau à proposer le plus souvent possible et quelques règles de sécurité à énoncer avant de partir.

Nous avons fait de nombreuses pauses : pour ramasser des cailloux, des morceaux de bois, parler des plantes, expliquer des petites choses que nous avons découvertes ensemble. C’était un moment familial très chouette !

Fierté totale, les petites rivières forment les grands fleuves.

Quelques astuces sur le chemin

Lui apprendre les repères et les codes des sentiers, lui confier la carte pour nous indiquer les couleurs de sentiers à suivre et ……..CHANTER ! A chaque petit coup de mou, une chanson les amis ! J’ai épuisé tout mon répertoire de chanson de rando…

A chaque détour, nous nous motivions à chercher l’arbre comprenant le repère de couleur de la rando. Notre but était d’arriver à l’océan et la motivation de retrouver les copains sur la plage a certainement était décisive sur le chemin.

Deuxième randonnée à Servoz, dans la vallée de Chamonix. Nous avons exploré le lac vert à 1269m d’altitude. Petite mise en jambe en moins d’une heure, court mais un cadre magnifique, une vue époustouflante depuis la plaine Joux sur le Mont Blanc et un passage sur le déco de parapente pour faire des pronostics de décollage dans les « nuyages » !

Deux jours plus tard, sur un format identique, nous avons exploré le parc Merlet aux Houches, à 1500m d’altitude. Le grand tour du parc se fait en environ 2h si vous flânez et prenez le temps d’observer les animaux.

Des premières fois qui nous donnent envie de poursuivre avec elle et de passer progressivement, au fil du temps, de la ballade à la randonnée !

Mes astuces trouvées sur le net

Le choix des chaussures de randonnée

Nous avons opté pour des baskets cette année mais nous avions l’année dernière choisi une super paire sur le site Les Petits Baroudeurs. Adhérence, confort et légèreté doivent être les critères qui vous guideront pour ce choix. Voilà un article praticle pour bien choisir les chaussures de rando pour enfants!

Le porte bébé rando

Pour s’y retrouver dans les marques et dans les options, voici articles vous présentant une revue complète et des conseils pour le portage en randonnée.

Conseils et astuces

Le site Randonner Malin a consacré un article très chouette à la randonnée avec les enfants. Il préconise les distances suivantes que je trouve assez pertinentes à adapter aux aptitudes, à la capacité et aux habitudes sportives de votre enfant : 3 ans : 1 km // 4 ans : 1.5 km // 5 ans : 3 km // 6 ans : 4 à 5 km.

Notre fille est plutôt sportive, d’où son endurance je pense. S’ils sont bien lancés, ne les freinez pas, respecter leur rythme et encouragez-les !

Si vous avez le moindre doute, assurez-vous dans tous les cas auprès de votre médecin que la marche n’est pas contre-indiquée pour votre enfant. Même à son échelle, même sur une centaines de mètres, ce sera toujours une grande victoire pour lui.

Prévoyez une bonne phase de repos dans tous les cas à la suite de votre randonnée et le lendemain si celle-ci était plutôt longue ou avec un fort dénivelé.

Pensez aux jumelles pour les plus grands, faites les participer activement à la préparation de l’itinéraire, observer la faune et la flaure, conviez un copain à partager ce moment avec elle ou lui.

En grandissant ils garderont peut-être ce virus de la marche, en tout cas ils auront appris à porter un regard calme et posé sur leur environnement, à la vitesse de leur petits pieds !