Matériel

Dans mon sac pour la Norvège en automne

Me revoilà dans un article norvégien! Cette fois-ci, je vous invite à découvrir le côté pratique de ce séjour rando’ avec le contenu de mon sac et quelques conseils qui m’ont été bien utiles!

Il y a quelques semaines, je vous présentais les 4 beaux sentiers des fjords de l’ouest que j’ai pu découvrir avec Allibert Trekking et Visit Norway en septembre dernier. On a parlé rando’, trek, et infos pratiques pour ces sentiers, mais la partie équipement est tout aussi importante! Voilà donc pourquoi je reviens sur ce sujet dans un article dédié.

Préparer son sac pour plusieurs jours de longues randonnées n’est pas chose facile, surtout si l’on est novice en la matière. Savoir quel type d’équipement emporter n’est pas toujours évident. Je vous livre donc le contenu de mon sac avec tout ce qu’il m’a fallu pour 5 jours de rando’ en Norvège en septembre!

Allibert Trekking propose plusieurs circuits en Norvège, accompagnés ou non. Découvrez-les en ligne sur leur site!

LE CONTENANT – SACS À DOS

Commençons par le contenant, le sac à dos!

Pour 6 jours de voyage, 5 jours de rando’, je suis partie avec un sac à dos 50L Quechua Forclaz qui a été parfait en termes de taille et de solidité; un bon rapport qualité-prix si vous voulez mon avis. J’ai pu y glisser toutes mes affaires pour le séjour.

J’ai également emporté 2 sacs de randonnée pour les journées :

  • un sac photo Manfrotto que je trouve pratique et très rigide pour protéger mon matériel photo + rando’ (vêtements de rechange) ;
  • un sac de randonnée Aqua Quest 20L 100% étanche, style tote bag (fourre-tout) qui garantit à vos affaires de rester au sec s’il venait à pleuvoir. De plus, il se roule ou se plie facilement pour se caser sans prendre de place dans votre sac!

LE CONTENU – VETEMENTS ET ACCESSOIRES

Avant toute chose, une petite règle que je trouve bien utile lorsqu’on en vient à s’équiper pour un trek et/ou des rando’: privilégier la qualité!

Je sais que certaines d’entre vous sont déjà en train de se dire qu’acheter des vêtements spéciaux et de qualité c’est bien, mais ça coute cher. Alors je vous le dis tout de suite: pas forcément! Je vous présente une liste d’équipements spéciaux dans cet article qui sont pour tous les budgets, des plus petits aux plus gros. Il existe aujourd’hui des marques très bien à petits prix, ce qui rend le trekking et la rando’ abordable pour tout le monde.

Vêtements
  • Sous-vêtements: on favorise les brassières de sport aux soutiens gorge, c’est plus confortable;
  • T-shirts (manches courtes): on embarque les t-shirts manches courtes. Mais on privilégie les matières respirantes au coton (le coton sèche lentement et vous pourriez vite attraper froid après l’effort). Un par jour, penser à prendre du change, c’est important de se sentir à l’aise dans ses vêtements quand on part marcher toute la journée, puis entre nous, ça prend pas de place et c’est super léger!

**Modèle testé & approuvé: T-Shirt Techfresh 50 Femme QUECHUA

  • T-shirts (manche longues): j’en emmène toujours quelque uns pour le soir après la rando’ et une bonne douche, on se met à l’aise;
  • Maillot manches longues: « c’est pas pareil que les T-shirts ? » Non. 🙂 J’en ai emmené deux avec moi, bien pratique pour mettre par-dessus le t-shirt manches courtes lors de la rando’. On commence avec une bonne couche et on peut facilement l’enlever une fois qu’on commence à avoir chaud pendant l’effort. Agréable à porter.

**Modèle testé & approuvé : Maillot manches longues running Ekidem WARM Kalenji (fait à la base pour le running mais au top pour la rando’ aussi !)

  • Veste de pluie/Kawé: absolument utile, on ne sait jamais ce que la météo nous réserve en montagne ! On embarque donc un kawé ou une veste/cape de pluie pour rester au sec pendant l’effort;

**Modèles testés & approuvés: la veste running Kalenji Elio ou la veste Strecth Ozonic Strecth de chez Mountain Hardwear

veste ozonic stretch
  • Pull polaire: parce qu’un pull polaire c’est toujours pratique durant un trek, que ce soit pendant les transports, le soir ou pour quand on arrive en haut de la montagne et que franchement, on se les gèle (une couche de plus est la bienvenue!);

**Modèle testé & approuvé: le pull Arpenaz 50 Femme QUECHUA

  • Softshell: pratique et efficace ! Elle servira à vous maintenir au chaud, à évacuer la transpiration et à vous protéger de la pluie! C’est en général ses fonctions premières. Mais on y reviendra dans un article dédié ultérieurement. J’en ai glissé une dans mon sac et elle m’a bien servie lors de mon trek en Norvège, de plus, elle ne prend pas de place;
  • Doudoune: vous ne pouvez pas partir sans elle! C’est un équipement important à ne pas dégliger même si vous partez début septembre (soit au début de l’automne) comme je l’ai fait. Une fois en haut, il ne fait pas chaud! Et même si vous êtes bien équipée en-dessous, la doudoune est plus qu’utile pour bien garder la chaleur;

**Modèle testé & approuvé: la doudoune Stretch Down par Mountain Hardwear

  • Pantalons/Corsaire: la rando’ en jean/jogging, vous oubliez. Il vous faut un pantalon adapté ! Longs, mi-long ou court (short) dépendamment des saisons. Il existe des modèles maintenant qui font du 3 en 1 à l’aide de fermetures. Personnellement, j’ai opté pour un pantalon long simple, confortable à la ceinture et imperméable, un corsaire de même et un leggins spécial (et épais, pour ne pas avoir froid tout en gardant sa liberté de mouvement);

**Modèles testés & approuvés: le pantacourt randonnée Arpenaz 100 Quechua

  • Chaussettes: on opte pour des chaussettes spéciales! Ça parait bête, mais c’est super important, il vous faut des chaussettes conçues pour la randonnée, plus épaisses et en tissu respirant, ça vous évitera les ampoules!

**Modèle testé & approuvé: les chaussettes de randonnée tiges hautes Forclaz 100 QUECHUA

  • Chaussures: élément super important de sa tenue. Il ne faut négliger son choix de chaussure. D’ailleurs, je reviendrai bientôt dans un article complet sur ce sujet mais en attendant, sachez qu’il faut choisir un modèle qui vous convient bien : c’est-à-dire se sentir à l’aise dans les deux chaussures (cela peut paraitre étonnant, mais j’ai moi-même essayé plusieurs modèles, même pointure en magasin, et je ne me sentais pas du tout bien dans certains modèles), ne pas être serré même quand les lacets sont bien ajustés, ne pas trop flotter non plus dans la chaussures pour éviter les mouvements de va-et-vient du pied et ainsi les ampoules… etc. Il vous faut aussi un modèle imperméable, c’est important que vos chaussures ne prennent pas l’eau, mais aussi un modèle avec de bonnes semelles. Croyez-moi, une fois à crapahuter dans les rochers, vous serez contente de ne pas sentir tout ça avec une bonne semelle et de ne pas glisser au moindre ruisseau!
  • Bonnet/Casquette & gants: ils ne seront pas de trop ! La casquette vous sera utile si le soleil pointe le bout de son nez – on évitera l’insolation-, le bonnet, vous l’aimerez une fois en haut lorsque la température se rafraichit et que le vent arrive et les gants aussi, vos mains vous remercierons ! Ces 3 accessoires sont à ne pas négliger.

 

ACCESSOIRES

Ce qui est cool avec Allibert Trekking, c’est qu’avant de partir il vous donne une petite liste des essentiels à avoir avec soi. Honnêtement, je n’aurai pas pensé à tout sans cette liste… et tout m’a été utile ! Du coup, je la partage ici :

  • lampe de poche;
  • trousse à pharmacie:
  • lingettes intimes;
  • sacs plastiques: prenez-en plusieurs, ça vous sera utile pour le linge sale, pour la poubelle durant la journée #ProtègeTaPlanète… et bien d’autres trucs !
  • mouchoirs;
  • couteau suisse;
  • une gourde (pour toujours avoir de l’eau sur soi);
  • encas pour l’énergie;
  • autres petites choses que vous penserez utiles pour vous-même…

.

EN PRATIQUE

Assurances 

Parce que partir crapahuter c’est bien beau, être assurée en cas de pépin c’est encore mieux! Et oui, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver, surtout quand on part randonner dans les montagnes à l’étranger. Un petit – ou gros – accident est vite arrivé, et les frais médicaux peuvent vite s’élever à des sommes faramineuses. Alors le mieux, c’est de prendre une assurance! Au moins, on part l’esprit léger et on évite le stress lorsque l’on se retrouve à devoir escalader. Je ne peux que vous recommander ACS Assurances, ils sont au top 🙂

D’ailleurs, je reviendrai très prochainement dans un article dédié à ce sujet pour les aventurières casse-cou. Restez dans le coin!

Papiers (svp !)

Que doit-on emporter en termes de paperasse quand on part faire un trek? Pas grand-chose de bien sorcier. Généralement ce que l’on a dans son portefeuille, avec peut-être un ou deux trucs en plus:

  • vos papiers d’identité, comme pour tout voyage sont nécessaires ;
  • j’avais sur moi ma carte de rhésus sanguin, que j’emporte toujours avec moi au cas où il m’arriverai quelque chose: les soins seront ainsi plus rapides ;
  • ma carte de donneur d’organes (bon là je vise vraiment le pire des cas hein, mais il faut être prudente et avoir sur soi ce qu’il faut en cas d’accident) ;
  • mon attestation d’assurance ACS Assurances.

.

Voilà, vous êtes prêtes! Il ne vous reste plus qu’à tout mettre dans le sac et c’est parti. Si selon vous il manque des choses à cette liste, n’hésitez pas à les ajouter dans les commentaires!

 

Violaine

About

Violaine, co-fondatrice d'Un Trek Une Fille, passionée par l'outdoor et l'aventure! Je suis aussi blogueuse voyage à mes heures perdues et expatriée française en Irlande du Nord.

3 Comments

  1. Pingback: Bien choisir ses chaussures de rando' - Un trek Une fille

  2. Bonjour,
    Bravo pour cet article, et merci d’avoir mis les références précises des articles que tu recommandes.

    Cependant, je ne vois rien qui concerne :
    – la nourriture
    – l’eau
    – et surtout le couchage : tente / tarp, matelas, sac de couchage
    – le poids que tu portes, c’est super important
    bonnes randos !

    • Violaine

      Bonjour Patricia!

      Merci pour ton commentaire! Je suis ravie que l’article puisse être utile.

      Je n’ai pas parlé de tout ce qui est couchage car c’est un article qui porte plus pour des randonnées à la journée.

      Pour ce qui est de la nourriture et de l’eau, en effet je ne l’ai pas inclus dans la liste du matériel mais je vais de ce pas rajouter un petit *edit 🙂

      Merci! Et bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *