Rando'
Leave a comment

« D’Sibe Brünne » – Randonnée au pays des cascades

La chronique du mercredi est de retour! Aujourd’hui, c’est au tour de Letizia de vous parler de la Suisse et plus particulièrement des Alpes bernoises où l’eau coule à flot. Vous êtes prêtes?

La Suisse. Ce petit pays au milieu de l’Europe recèle des panoramas à couper le souffle et tout le monde s’entête à aller visiter Genève et Zurich, c’est un peu du gâchis. Pour cette balade dans mes contrées, je vous emmène dans l’Oberland bernois, la plus haute région du canton de Berne. Elle comprend plus de 800 lacs dont les lacs de Thoune et de Brienz mais surtout les Alpes bernoises.

Le début de la marche des sept fontaines

Le début de la randonnée « D’Sibe Brünne », littéralement traduit du suisse allemand par « les sept fontaines » se trouve à la Lenk, une station de ski plutôt connue pendant la saison hivernale. Là, de grands champs à perte de vue, des vaches et des montagnes. C’est un peu cliché, il ne manque que le chocolat.

Le sentier commence à monter dès vos premiers pas en direction d’une première cascade.  Vous aurez le choix entre deux options:

  • marcher en longeant le canal jusqu’à la chute;
  • préférer le large sentier pédestre pour monter et opter pour le canal à la descente.

Si je peux vous donner un conseil, la partie du canal est presque plus facile à descendre qu’à monter alors n’hésitez pas à la garder pour la fin.

Le chemin commence gentiment à monter.

Il y a certaines marches qui ont la particularité de vous surprendre à chaque virage, la randonnée aux sept fontaines fait partie de ce genre d’expérience. Le sentier pédestre commence par traverser une forêt empêchant la vue, puis tout à coup, déboule sur une clairière, où vous pourrez apercevoir des petits cabanes en bois et des parois rocheuses vertigineuses.

Au détour du prochain virage, vous entendrez ronronner une cascade et vous serez tantôt face à des dizaines de mètres cubes d’eau.

Des cascades et encore des cascades

On continue de monter, les muscles des mollets commencent à se faire sentir. Au printemps, c’est toujours pareil, les muscles sont encore un peu endormis de l’hiver et il faut qu’ils s’habituent à faire autre chose que de la raquette ou du ski de fond.

La prochaine forêt nous attend déjà. La lumière se tamise. On entend les oiseaux chanter.

SiebenBrunnen4

Et puis tout à coup un pont. Une famille a tenté la montée avec une poussette. Ils nous regardent passer, on les salut d’un signe de la tête. À noter: si vous randonnez en Suisse, les vrais marcheurs se disent toujours bonjour, soit par un « grüzi » ou un « grüsser » en suisse allemande, soit par un hochement de tête ou un simple « bonjour » amical. Si les gens ne vous saluent pas en retour, il s’agit de marcheurs du dimanche en mal de sensations fortes.

Et puis au virage suivant, c’est la claque.

On déboule sur une prairie immense. Des falaises encore plus grosses qu’avant nous entourent. On se sent tout petit, on sourit et on continue d’avancer. La cascade tant attendue n’est plus très loin.

SiebenBrunnen5

En arrivant à l’alpage du Rezliberg, vous vous trouverez sur le lieu de naissance de la Simme. Une petite cabane en bois proposent des produits du terroir et vous pourrez même faire du vélo pour couper du bois. Je ne connais que trop peu les autres régions de Suisse mais les suisses allemands sont très friands de produits en « self-service ». Il vous suffit de choisir votre produit, de laisser la somme dans une caisse en métal (parfois une enveloppe) et de quitter les lieux. L’honnêteté rend les produits bien meilleurs alors ne pensez pas à voler un bout de fromage ou un saucisson, vous risqueriez de mal le digérer…

SiebenBrunnen6 Un peu plus loin, vous vous trouverez enfin devant les sept cascades.

Depuis là, plusieurs panneaux jaunes vous indiquent d’autres chemins pédestres. À vous de choisir la suite de votre itinéraire. Nous avons choisi de rebrousser chemin car le sentier que nous voulions emprunter était encore bloqué par la neige mais ce n’est que partie remise.

SiebenBrunnen7

INFOS PRATIQUES

On peut se rendre presque jusqu’aux cascades de la Simme en voiture. Compter environ 1h30 depuis Berne  // La randonnée depuis la cascade jusqu’au « sept fontaines » dure 2h15 // Balade accessible aux familles // Environ 450 mètres de dénivelés // Accessible du printemps à l’automne (peut-être même en hiver).
Filed under: Rando'

by

Letizia

J'habite en Suisse et plus particulièrement dans la région de Berne. Amoureuse de la nature, j'aime partir avec mon Namoureux, grimper sur une montagne quand tout le monde redescend, dormir la tête sous les étoiles et profiter du lever du soleil en étant seul au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *