Hébergement, Hôtellerie de montagne
comments 3

L’épopée de l’hôtellerie de montagne

En ce début d’année, on voyage au cœur du patrimoine. Je vous invite à revivre l’épopée montagnarde des années 1900 en séjournant dans les hôtels historiques du Val d’Hérens.

.

Certains sont fans des hébergements atypiques, moi, j’ai un petit faible pour les hôtels historiques. Hors des sentiers battus et à l’écart d’un tourisme de masse, la Suisse compte bon nombre d’établissements hôteliers d’un autre temps.

L’origine du tourisme montagnard remonte à la fin du XIX Siècle. On découvre l’air vivifiant des montagnes et les bienfaits du climat. Les riches anglophones partent à la conquête des cimes et entreprennent les premières ascensions des sommets suisses.

Les premiers hôtels apparaissent dans les vallées alpestres. Alors que les routes ne sont pas encore carrossables, l’accès se fait par d’interminables chemins muletiers. Le véritable voyage !

De cette époque, le Val d’Hérens a conservé quelques établissements, des bâtisses historiques qui ont su résister à l’assaut du temps. En amoureuse de ces lieux chargés d’histoire, je vous livre mes adresses coup de cœur dans la vallée…

.

// Le Grand Hôtel Kurhaus d’Arolla

Une façade imposante de bois et de pierre face au Mont-Collon et entouré d’une forêt de mélèzes et d’arolles. Un emplacement de rêve à 2110 mètres d’altitude et sa terrasse ensoleillée. Été comme hiver, c’est un de mes lieux préférés pour une pause gourmande dans un décor montagnard. Cet hôtel fait partie du prestigieux label Swiss Historic Hotels et est exploité par la descendance des bâtisseurs depuis 1896, 4ème génération.

Passer une nuit dans cet établissement, c’est un voyage dans le temps et même en habitant à seulement quelques kilomètres de cet hôtel, je ne résiste pas à une petite escapade. J’aime me fondre dans cette atmosphère d’autrefois, me lover dans les salons de l’hôtel au milieu de mille souvenir d’antan. Nostalgie.

.

.

// Hôtel Hermitage d’Evolène

Un hôtel de tradition familiale depuis 3 générations au cœur du village d’Evolène, datant de 1901.  Après plus d’un siècle d’existence, il recèle un tas d’anecdotes, qu’Olivier, l’actuel tenancier et petit-fils du constructeur, a plaisir à révéler au détour de conversations passionnées. Les chambres ont conservé leur cachet historique, le parquet craque à souhait, la charpente grince, les portraits des ancêtres vous accueillent. Un charme désuet pour une véritable immersion dans les années 30 avec le prestigieux passé de cette hôtellerie de montagne. Maintes fois, l’hôtel a servi de lieux de tournage pour le cinéma (et ça continue !). Ambiance rustique.

1t1f_hotel_valdherens

Pour les fans des années 80, qui se souvient du célèbre titre « The captain of the heart » ? Le clip initial a été tourné à l’hôtel Hermitage.

.

// Hôtel de La Sage

Erigé « Sur Les Rocs » en 1890, sans route carrossable depuis les Haudères jusqu’en 1964, cet hôtel de caractère a connu l’âge d’or du tourisme anglais. Il trône fièrement dans un hameau qui ne compte que 106 habitants et fait face aux Dents de Veisivi. Je craque complètement pour l’âme des lieux avec sa salle à manger panoramique et son salon-bibliothèque au charme boisé. Depuis quelques mois, l’hôtel est géré par un jeune couple et connaît un renouveau tout en conservant son authenticité.

Si vous passez par le Val d’Hérens, faites une halte dans ce lieu intimiste et typique de l’épopée montagnarde. C’est un point de départ idéal pour la randonnée aux 4 saisons et lors de votre passage, immortalisez la croquignolette chapelle de La Sage sur la colline face à l’hôtel. Un pur dépaysement.

.

.

// Hôtel du Col d’Hérens à Ferpècle

Niché au fond de la vallée, à 1766 m d’altitude, au pied des glaciers de Ferpècle et du Mont-Miné, l’hôtel au style résolument montagnard accueille les visiteurs à la belle saison de juin à septembre. Sa construction remonte à 1850 et sa façade brunie par les années en témoigne. C’est un véritable havre de paix au charme suranné. Le temps semble d’être arrêté dans cet écrin de nature sauvage avec ses mayens hors d’âge. Le confort des chambres est d’époque et je me plais à y séjourner une nuit pour partir randonner aux aurores jusqu’à la petite cabane de Bricola. C’est aussi le rendez-vous estival que j’attends chaque année avec impatience pour une parenthèse bucolique sur la terrasse champêtre de l’hôtel. Idyllique.

.

Filed under: Hébergement, Hôtellerie de montagne

by

Patricia

Auvergnate d’origine, je suis tombée amoureuse du Valais Suisse il y a déjà presque 30 ans. Curieuse de nature et passionnée par l’univers touristique qui m’entoure, j'explore chaque coin et recoin de ma vallée d'adoption.

3 Comments

  1. Pingback: Un trek Une fille : l’hôtellerie de montagne en Suisse – blogduvalais.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *