Rando'
comments 4

Lake Louise, balade dans la Plaine-des-Six-Glaciers

Au cœur des Rocheuses canadiennes, Lake Louise est un petit bijou très couru des touristes du monde entier. Ce lac attire et son hôtel, juste devant, suscite de grands débats sur son esthétique. Mais lorsque l’on s’éloigne de tout cela, on peut partir faire une sublime balade dans la Plaine-des-Six-Glaciers.

Cet automne, pour mon deuxième séjour dans les Rocheuses, la neige était déjà au rendez-vous. Les sentiers étaient officiellement fermés et la plupart des touristes repartis chez eux. Sauf pour les plus aventureux bien équipés ! Avec ma sœur, nous avons donc profité du calme et de la neige fraîchement tombée.

Au spectaculaire Lake Louise, il y a entre autres le sentier de la Plaine-des-Six-Glaciers qui est très fréquenté l’été. Absolument désert en automne -durant mon séjour-, il mène à une tea house (un salon de thé) ouvert uniquement l’été. Et pour cause ce salon de thé ne peut être ravitaillé qu’à pied ou par les airs ! Grosse attraction touristique, il attire beaucoup de monde, tenté de faire cet effort pour l’atteindre. Quitte à ne pas boire de thé, nous avons profité de la neige et de la beauté des paysages au calme loin des foules.

Nous sommes donc parties de Lake Louise, sur le chemin en bordure de lac…

En arrivant à Lake Louise

Au bord du lac, la cabane où l’on loue son canoë l’été.

Prendre le temps d’admirer le lac avant de partir crapahuter sur le chemin

Nous avons eu une vue dégagée sur les montagnes et glaciers environnants pour notre plus grand bonheur (d’où le nom de cette vallée). Le temps changeant a caché et révélé les sommets à différents endroits. C’était un peu comme si les montagnes, ces belles dames, jouaient à cache-cache avec nous. Les nuages blancs toujours accrochés dansaient autour d’elles comme pour nous prouver que si l’on voulait profiter de leurs sommets il fallait faire l’effort de marcher, grimper, transpirer et prendre le temps de les contempler. On ne peut pas passer en coup de vent. Ce serait indécent.


Ce chemin ne faisant pas totalement une boucle, nous sommes revenues du même côté du lac. Son bleu est tellement fascinant qu’on ne sait même plus comment le qualifier : turquoise foncé ayant des teintes claires à certains endroits ? Peut-être… En tout cas, nous ne nous sommes pas lassées de l’admirer !

.

Informations Pratiques

 

Le départ de cette balade est au bord lac, où il y a un grand parking, à côté de l’hôtel Fairmont. Vous noterez  que prendre une pause glamour semble être un un rite initiatique pour apprécier ce lac 😉 La randonnée est classée « modérement difficile ». Je l’ai trouvée plutôt accessible sauf peut-être un passage contre les parois rocheuses un peu délicat pour les personnes ayant le vertige. A on avis il est idéal de compter 4-5h aller-retour pour bien prendre son temps.

Plus d’infos : Parcs Canada.

.

Enregistrer

Filed under: Rando'

by

Perrine

Petite marcheuse, je suis tombée dans la rando et les sports "nature" très jeune puisque j'ai grandi à Grenoble dans les Alpes. Mes voyages en Europe, mais surtout en Nouvelle-Zélande et au Canada me ramènent souvent sur des petits chemins de traverses dont j'aime partager les secrets.

4 Comments

    • Perrine

      J’y suis allée fin octobre à l’automne dernier. Le sentier est parfois fermé pour cause de risque d’avalanches… Ca arrive aussi qu’il soit déconseillé d’y aller à moins de 4 à cause des ours… La vie canadienne quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *