Rando'
comments 2

RANDO — S’émerveiller devant les lacs glaciaires du Banff National Park

En juillet, je suis retournée dans les Rocheuses canadiennes à l’occasion de la visite de mes parents. J’en ai profité pour redécouvrir les lieux et faire de nouvelles balades, que je partage avec vous ici aujourd’hui!

Comme presque partout dans les Rocheuses, les épaisses forêts de sapins ne laissent pas entrevoir grand chose, si ce n’est quelques pics éternellement enneigés. On ne sait donc jamais trop à quoi s’attendre lorsque l’on approche d’un canyon, d’une cascade ou d’un lac. Mais la présence de glaciers rafraichissant certaines zones du parc national de Banff a créé de fabuleux lacs glaciaires.

Moraine Lake

Le lac Moraine, c’est un cadeau de la nature : il est entouré de pics majestueux et d’une forêt mignonne comme tout composée de milliers de sapins. Le décor est féérique! Je pourrais rester des heures à le contempler. Niché dans sa combe, il reste au frais toute l’année et est facilement accessible au printemps et en été.

Mais le lac Moraine peut aussi être … un piège, à cause de sa popularité impressionnante. Pour atteindre ce lac, il faut emprunter une toute petite route puis se garer sur un tout petit parking. Les agents de Parcs Canada ferment l’accès dès qu’il y a trop de visiteurs. En juillet/août, il est conseillé de venir à 6h du matin (ou en tous cas avant 8h) ou après 18h le soir… Le challenge ici ce n’est pas la rando mais le tourisme !

Mes 2 excursions en juin 2016 puis juillet 2017 ont été des succès puisque la route était ouverte, mais j’avoue qu’il faut savoir être patient(e) et bien organiser sa journée. Que cela ne vous effraie pas ! Car si on marche quelques mètres, on ne voit presque plus personne et le lac est tout à nous!

Côté rando

J’ai expérimenté 2 balades faciles proches du lac:

  • Le classique tour du lac : contemplation intense, fraicheur dans les sapins et atteinte d’un petit torrent. Aussi bizarre soit-il, c’est très paisible (surtout après 18h) et on a le lac pour soi.
  • Consolation Lake : je ne sais pas si ce nom a été donné dans un but précis, mais cette balade permet de s’éloigner de la foule. Après être montée sur le piton rocheux pour admirer le lac, j’ai bifurqué vers le chemin de Consolation lake. J’avais envie d’avoir une vue différente sur les glaciers et pitons rocheux ainsi que de me dégourdir les jambes. Je crois que la balade peut se rallonger tant qu’on veux. Elle ne débouche pas sur des lieux majestueux à la fin, mais elle permet d’arriver à un petit lac pour pic-niquer tranquillement, tout en admirant la montagne à l’état brut: roche,glace et sapins.
Peyto Lake

En remontant vers le nord du parc de Banff sur la route 93, Peyto Lake est un long lac glaciaire que l’on découvre tout en hauteur. Le chemin pour accéder au point de vue monte bien raide mais il est court. Ça vaut le coup de faire chauffer les mollets cependant car la vue y est superbe : le lac Peyto s’ouvre en grand entre les sapins et l’on a une vue dégagée sur la vallée.

Ce que j’ai bien apprécié au lac Peyto fut le fait de pouvoir apercevoir l’endroit où le lac se forme originellement, cette transition de glacier à lac, ce qui n’est pas toujours évident!

Entre les immenses forêts, la faune, les cascades, les torrents, les pics et les canyons ces lacs sont de véritables merveilles facilement accessibles dans le parc national de Banff au printemps et en été.

Alors, vous partez quand au Canada les filles?

Filed under: Rando'

by

Perrine

Petite marcheuse, je suis tombée dans la rando et les sports "nature" très jeune puisque j'ai grandi à Grenoble dans les Alpes. Mes voyages en Europe, mais surtout en Nouvelle-Zélande et au Canada me ramènent souvent sur des petits chemins de traverses dont j'aime partager les secrets.

2 Comments

  1. Waouw !
    J’ai toujours eu envie d’aller là bas ! Quand j’ai préparé mon voyage à Montréal et Québec, je tombais sur des photos de Banff et me disait qu’un jour j’irais !
    Mais là, la destination vient de passer en tête de liste ! Tes photos sont magnifiques, j’en rêve !
    Merci 🙂

  2. Deux très beaux lacs !
    Nous avons visités les Rocheuses canadiennes au mois de Juillet aussi. Un vrai délice pour les glaciers et les lacs. Le lac Bow a été notre préféré 🙂 On s’est fait plaisir en randonnée, ce qui permet de bien s’éloigner des touristes.
    Notre seule (grosse) déception a été la gestion des parcs. On a eu l’impression que tout était fait pour favoriser le tourisme au détriment de la nature… Surtout sur la promenade des glaciers avec les énormes bus 4×4 qui roulent sur le glacier Athabasca… D’une tristesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *