Rando'

Randonnée de la Banne d’Ordanche

L’hiver dernier, entre Noël et Nouvel An, j’avais bien envie d’éliminer les repas de fêtes en arpentant quelques sentiers auvergnats. Après quelques recherches dans nos guides papiers, c’est la randonnée de la Banne d’Ordanche qui a remporté notre attention pour cette fois. Randonnée sans trop de difficulté, un peu longue mais pas trop non plus.

Au programme : un lac, une cascade et la nature à perte de vue.

L’Auvergne que j’aime tant.

randonnee-auvergne-banne-dordanche_un-trek-une-fille-1

La voiture garée près du Lac de Guéry, la randonnée de la Banne d’Ordanche commence donc en longeant le lac sur quelques mètres avant de grimper un peu dans la forêt. A gauche, une jolie petite cascade pour un premier arrêt avant de continuer vers les prairies et le plat.

randonnee-auvergne-banne-dordanche_un-trek-une-fille-2

On passe près de ruines sans difficultés, un peu de « faux plat » mais rien de bien fatiguant. En revanche, l’étendue des paysages nous laisse sans voix. Bon pas longtemps, on la récupère vite pour s’imaginer redresser les ruines pour construire un buron aux spécialités auvergnates bien sûr, mais pourquoi pas aussi péruviennes…
Ne cherchez pas à comprendre pourquoi, c’était notre idée du moment !

randonnee-auvergne-banne-dordanche_un-trek-une-fille-4

La randonnée est bien balisée; on peut alors suivre la piste jusqu’à la Banne d’Ordanche ou bien passer par le Puy Loup et le Col Saint-Laurent. Du col, la Banne d’Ordanche en forme de corne est bien repérable, il suffit de suivre le sentier.

randonnee-auvergne-banne-dordanche_un-trek-une-fille-5

Étant un lieu un peu touristique (il est possible de ne faire que la montée de la Banne d’Ordanche sans la rando’ totale), des escaliers en bois ont été aménagés pour ne pas dégrader la terre naturelle.

Culminant à 1512m, la vue à 360° vaut bien l’ascension en escalier (que je n’aime pas particulièrement mais je comprend bien la nécessité de cet aménagement).

randonnee-auvergne-banne-dordanche_un-trek-une-fille-6

Bien que l’envie de pique-niquer au sommet nous ai tenté, le vent nous en a dissuadé ! C’est que ça souffle fort là-haut ! Alors après quelques gorgées d’eau et 2 ou 3 bonbons, nous redescendons la Banne d’Ordanche par le même sentier jusqu’au col de Saint-Laurent (1450m). Ensuite, il faut prendre la direction du Tenon (1416m), redescendre puis remonter vers le Puy Gros (1485m). De jolies petites montagnes russes mais de si jolies vues…

randonnee-auvergne-banne-dordanche_un-trek-une-fille-8randonnee-auvergne-banne-dordanche_un-trek-une-fille-7

Ensuite, on arrête la grimpette pour longer une ligne de crête tout en admirant la vue sur les villes de La Bourboule et du Mont-Dore…

randonnee-auvergne-banne-dordanche_un-trek-une-fille-9.

Pour ce qui est de la suite, on n’a pas vraiment pris le bon chemin (oups…) mais l’essentiel est de suivre la direction du lac de Guéry où l’on arrive à l’extrémité opposée du départ de notre randonnée. De là, deux choix s’offrent aux promeneurs : remonter par la route (un peu plus court) ou longer le lac dans la forêt par un sentier (bien plus sympa selon moi).

En bonus, non loin du parking de départ, un bien joli point de vue sur les roches tuilière et sanadoire mais ça, je ne vous le dévoile pas en photo, ce sera votre surprise…

 

.

CARNET PRATIQUE

Niveau de difficulté : facile/moyen
Distance : 14 km
Dénivelé cumulé positif : 500 m
Temps pour la boucle : 5h/5h30

Point de départ possible : parking du Lac du Guéry

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

mm

About

Co-fondatrice du webzine et amoureuse depuis toujours de la nature, elle a vécu un coup de foudre en rencontrant l'Auvergne. Si elle a vécu quelques temps près de ces vieux volcans, elle choisit maintenant ses escapades européennes en fonction du dénivelé que la région offre, histoire de faire travailler ses mollets. Avant toute l'aventure Un Trek Une Fille, c'est sur son blog La Boucle Voyageuse que l'envie de partager ses voyages a commencé.

7 Comments

  1. Je vois très bien le petit parking et la jolie vue 🙂
    Nous n’avons pas eu le temps l’été dernier de faire la Banne d’Orchande mais c’est sur ma liste pour un prochain passage….

    • mm

      Je vous le souhaite, toute la famille va adorer la vue est vraiment chouette, 360° assuré! (enfin sauf il y a du brouillard bien sur ^^)

  2. Mes parents habitant La Bourboule, je vais à la Banne à chaque fois que j’ai l’occasion d’aller en Auvergne. La Banne offre un point de vue dont on ne se lasse pas et d’innombrables souvenirs y sont rattachés (des piques-niques un 1er janvier au sommet aux batailles de boules de neige le week-end du 11 novembre ou encore la fin d’un parcours du tour de la vallée de la Dordogne en passant par les sommets et crêtes), cet endroits est juste ressourçant !

  3. C’est vraiment chouette l’auvergne, ça donne envie ! C’est prévu pour l’année prochaine d’y passer quelques jours (on va se faire quelques montagnes et parcs naturels en France, me tarde). J’y suis déjà aller toute jeune, en allant notamment jusqu’en haut du puit de Sancy (mais je me souviens exactement du nombre de marches : 853) mais je n’ai plus trop de souvenirs, va falloir m’en refaire un stock ! 🙂

    • mm

      c’est mon refuge l’Auvergne, c’est magique toutes ces étendues parfois désertes (bon la Banne d’Ordanche c’est un peu trop connu pour être totalement seule mais la rando’ est assez grande pour ne pas se croiser vraiment ^^). J’espère que tes nouveaux souvenirs ne seront que bonheur, et n’hésites pas à me solliciter si tu as besoin d’idées auvergnates, j’en ai plein :D.

  4. Pingback: Randonnée du Signal du Luguet - Un trek Une fille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *