Rando'

Randonnée du Signal du Luguet

Tradition qui se met en place petit à petit avec la famille et les copains auvergnats, entre Noël et Nouvel An, on se cale une petite randonnée pour éliminer un peu et surtout prendre un bon bol d’air. L’année dernière c’était à la Banne d’Ordanche. Cette année, j’ai choisi la randonnée du Signal du Luguet dans le Cézallier. Sans regrets.

↟↟↟

Le Cézallier, c’est un coin d’Auvergne un peu laissé à l’écart mais qui est pourtant, pour moi, un des plus beaux joyeux de la région. Bon OK, je ne suis pas très objective avec l’Auvergne, tout est vraiment beau.

Vastes étendues de plaine et de vallons, un paysage à bosses toutes douces et un peu désertique que certains comparent aux paysages de Mongolie ou même d’Écosse. Le point culminant ? Le Signal du Luguet à 1551 mètres. Et c’est là que nous avons été crapahuter évidemment !.

Pour cette jolie journée de randonnée, nous étions 7 et comme nous n’avions pas tous le même temps libre, nous avons garé deux voitures à des endroits différents de la boucle afin qu’un groupe puisse repartir plus tôt. Une voiture attendra donc à Parrot et l’autre sera au Luguet, notre point de départ.

.

Le parcours est simple, quelques montées mais rien de très difficile et on se retrouve vite au milieu de nul part. Avec vue sur les Monts du Cantal en prime ! On marche encore sans difficultés et lorsque l’on arrive à voir le massif du Sancy, on se trouve un creux pour pique-niquer. La nécessité de trouver un creux vient du fait que le vent souffle pas mal et que dès que nous nous arrêtons, il fait froid malgré le soleil qui tape tranquillement. Mais qu’on est bien ici, j’adore cet endroit… .

Après le déjeuner, on s’enfonce pour quelques temps dans les bois afin d’atteindre le sommet. Bois où nous croisons enfin la neige ! A l’ombre, elle a réussi à résister, ce qui nous permet de nous envoyer quelques boules de neige tout en observant les traces des animaux passés avant nous.

.

En fin d’après-midi, on commence à accélérer le pas après avoir laissé une partie de notre troupe à Parrot. Il fait un temps magnifique mais nous sommes tout de même en hiver et le soleil ne tardera pas à se cacher et au fond du cirque d’Artoux (cirque glaciaire), il commence à faire froid ! Alors on grimpe en vitesse jusqu’au Luguet pour retrouver notre voiture et filer nous réchauffer autour d’un bon thé bouillant et quelques gâteaux, heureux de notre jolie randonnée du jour.

Cette randonnée en boucle est très bien balisée, que vous preniez dans un sens comme dans l’autre et je ne pourrais que la conseiller à ceux qui cherche un peu de dépaysement via un parcours avec peu de difficultés.

.

.

CARNET PRATIQUE

Niveau de difficulté : facile/moyen
Distance : 17 km
Dénivelé cumulé positif : 402 m
Temps pour la boucle : 5h/5h30

Point de départ possible : Le Luguet (hameau au dessus d’Anzat-le-luguet)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

mm

About

Co-fondatrice du webzine et amoureuse depuis toujours de la nature, elle a vécu un coup de foudre en rencontrant l'Auvergne. Si elle a vécu quelques temps près de ces vieux volcans, elle choisit maintenant ses escapades européennes en fonction du dénivelé que la région offre, histoire de faire travailler ses mollets. Avant toute l'aventure Un Trek Une Fille, c'est sur son blog La Boucle Voyageuse que l'envie de partager ses voyages a commencé.

2 Comments

  1. C’est vraiment splendide !
    Julie, tu donnes envie d’y aller 🙂 D’ailleurs, le Cézallier est « sur ma liste » depuis un moment, j’avais découvert ce secteur sur ton blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *