Rando'
comments 2

Randonnée à Cuba : la vallée de Vinales

Si Cuba est associé aisément à la plage de sable fin et à la farniente, comme la plupart des îles des Caraïbes, l’île regorge également de coins de nature à explorer en randonnée. Comme la sublime vallée de Vinales par exemple.

Quand je suis partie à Cuba, c’était principalement pour découvrir l’intérieur des terres. La terre ocre et la verdure, plus que les plages (même si les plages sont magnifiques, on dira que j’ai peut-être un petit côté aventurière).

Pour cette petite aventure cubaine, j’ai collaboré sur une partie de mon premier voyage à Cuba avec Nomade Aventure, une agence de voyage spécialisée. J’ai alors pu testé différentes balades et randonnées avec des guides locaux. Et mon coup de coeur est sans nul doute la randonnée pédestre que j’ai eu l’occasion de faire dans une des plus jolie vallée de Cuba : la Vallée de Vinales.

Vallée classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la vallée de Vinales est un haut lieu du tourisme de Cuba tout en étant assez vaste pour ne pas croiser beaucoup de personnes (hormis dans le village de Vinales évidemment). Le paysage est composé de terre ocre, de forêts, de champs et surtout de monts à la forme de pain de sucre, que l’on appelle les mogotes. Un paysage extraordianaire que je n’avais encore jamais vu ailleurs.

Si beaucoup de personnes choisissent l’option « balade à cheval » il faut tout de même bien faire attention à bien choisir avec qui se balader. De bien faire attention à la santé des chevaux qui n’est parfois, malheureusement, pas beaucoup prise en considération… Mais pas de panique, des gens bien existent aussi et s’occupent très bien de leurs animaux !

Pour ma part, j’ai choisi l’option marche à pied (étonnant non?) pour découvrir une partie de la vallée avec un guide local. Ainsi, avec ma copine Emilie, notre guide Nomade Aventure et notre guide local, nous nous sommes retrouvés tous les quatre dans des endroits préservés, difficilement accessible et complètement seuls. Pour ça nous avons évidemment beaucoup sué de part l’effort mais surtout de part la chaleur. C’est donc dégoulinantes que nous sommes arrivées au sommet d »une première mogote pour pouvoir la redescendre et se retrouver de l’autre côté, dans une autre vallée isolée, la vallée des ragondins. Quelques centaines de mètres à parcourir à travers champs en pensant à ses courageux paysans qui ne peuvent pas accéder à leur exploitation en charette pusiqu’il n’y a pas de route proche de cette vallée. Et non, c’est soir par le haut de la mogote (le chemin que nous avons parcouru pour y accéder), soit en passant dans une autre mogote, c’est à dire dans une grotte traversante la base de la mogote. C’est d’ailleurs par cette option d’itinéraire que nous passons les lampest torches allumées pour ne pas se cogner avant de ressortir de l’autre côté dans une autre vallée : la vallée d’Ancon…

Alors, Cuba, n’est-ce pas une belle destination pour randonner ?

Filed under: Rando'

by

mm

Co-fondatrice du webzine et amoureuse depuis toujours de la nature, elle a vécu un coup de foudre en rencontrant l'Auvergne. Si elle a vécu quelques temps près de ces vieux volcans, elle choisit maintenant ses escapades européennes en fonction du dénivelé que la région offre, histoire de faire travailler ses mollets. Elle a aussi passé plusieurs mois en Nouvelle-Zélande dans le cadre d'une PVT et en a profité pour tester bon nombre de sentiers de randonnée au pays des kiwis. Avant toute l'aventure Un Trek Une Fille, c'est sur son blog La Boucle Voyageuse que l'envie de partager ses voyages a commencé.

2 Comments

  1. Gwen says

    Bonjour Julie,
    Nous adorons aussi nous balader et Vinales ne feras pas exception, on préfère nos pieds que de se balader en cheval !
    Je m’interroge sur la randonnée, est-ce faisable en autonomie, sans avoir recours au service d’un guide ? Quels sont tes conseils ?

    • mm

      Bonjour Gwen,
      Alors il existe bien des balades accessibles sans guides mais il faut bien se renseigner sur place.
      Par exemple, cette balade, elle n’est pas du tout balisée et on passe dans des champs et une grotte donc clairement sans un guide local ça aurait pu s’avérer un peu compliqué pour nous.
      Autour du village de Vinales il suffit de suivre les chemins pour faire de jolies boucles mais au niveau des balades dans les mogotes, un guide local (et du coup vraiment pas cher) peut s’avérer plutôt sympa pour trouver des beaux sentiers et en savoir un peu plus sur la faune/flore 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.