Rando'
comment 1

Le Mont-Dore : randonnée en terre rouge

Que faire le week-end à Nouméa? Aller à la plage? Trop la flegme? Non, bien sûr, on ne se lasse pas de la plage et des cocotiers. Mais, il fait frisquet (20 degrés), et vous ne vous sentez pas de faire bronzette ou tout simplement vous souhaitez découvrir un autre paysage de Calédonie. Aujourd’hui, nous partons au sommet du Mont-Dore.

Le Mont-Dore, petit sommet de presque 800 mètres (772 mètres pour être hyper précise) au Sud de Nouméa, offre une sacrée balade avec un bon dénivelé. Dans un paysage nu et aride à la végétation éparse, nous découvrons les marques et les dégâts de l’exploitation minière de l’or vert Calédonien (nickel). Le Mont-Dore fut un des premiers sites minier et il en garde encore aujourd’hui les stigmates.

mont-dore

.

Aujourd’hui, après les pioches et les pelles des mineurs, le Mont-Dore est devenu un réservoir d’eau. L’usine d’embouteillage de l’eau qui porte son nom se trouve au nord-est près du col de Ploum, un des points de départ de la randonnée. Il est d’ailleurs possible de remplir ses bouteilles à la fontaine.

 

1380 marches, le ton est donné.

Et effectivement, des marches il y en a à ne plus savoir que faire. Il faut une certaine condition physique, le trajet peut être très éprouvant pour les jambes. Il arrive de croiser des « fous » qui le font en courant. Ils s’entrainent pour les trails mais quand vous marchez péniblement en plein cagnard, vous vous dites qu’ils sont admirables.

Le paysage tout au long de la randonnée est tellement beau que cela vaut la peine de prendre son temps : on admire les contrastes du Grand Sud que j’aime tant. Et la montée est suffisamment raide pour ne pas se précipiter.

mont-dore7

mont-dore8

.

Le trajet de cette randonnée sur les crêtes offre très peu d’ombre voire pas du tout. Ne pas oublier de prévoir la crème solaire, le chapeau et surtout beaucoup, beaucoup d’eau. Plus on grimpe, plus la végétation se raréfie. Pour finir elle est quasiment inexistante. On retrouve alors les paysages désertiques et lunaires du Sud avec la terre rouge. D’ailleurs, je vous déconseille fortement de faire cette balade le lendemain de forte pluie, le chemin devient boueux et la terre glissante, c’est la meilleure manière de finir les quatre fers en l’air et de se blesser.

mont-dore6

mont-dore4

.

Une fois arrivée au sommet, quel plaisir! Tous ces efforts pour une magnifique vue panoramique sur la lagon, Nouméa et l’arrière-pays. Ne vous attendez pas à avoir table et chaise pour vous poser, vous n’y trouverez qu’une antenne. Mais vous avez suffisamment d’espace pour vous poser avec votre pique-nique, profiter de la vue et récupérer de la montée avant de repartir.

mont-dore3

mont-dore1

mont-dore

.

Un chemin, trois possibilités

La randonnée du Mont-Dore offre à elle seule trois possibilités : deux boucles et une traversée.

  • Départ et retour à la fontaine de Ploum
  • Départ et retour côté Sud-Est par la corniche
  • Traversée : un peu d’organisation est nécessaire. Une voiture de chaque côté : une pour le départ et une autre pour le retour qui permettra de récupérer la première.

.


Infos pratiques

Longueur du parcours : 7,3 km
Durée du parcours : 4h30
Dénivelé : 802m

1 Comment

  1. Pingback: Randonnée au Pic Malaoui - Un trek Une fille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *