Activités

Road trip au pays des elfes

Il y a un an tout pile, je prenais, un peu sur un coup de tête, l’avion avec un collègue. Direction ? Une terre qui me faisait rêver depuis toute petite, une terre volcanique et glacière, une île perdue entre l’Amérique du Nord et l’Europe : l’Islande.

3h du mat’ : j’ai des frissons, je claque des dents, j’augmente le son, je saute du lit. Pas vraiment réveillée mais surtout surexcitée; aujourd’hui je m’envole pour le pays des Elfes !
J’enfile mon ENORME sac à dos direction l’aéroport de Genève. L’envie, la peur, le stress, l’excitation, tout me passe par la tête. En effet, c’est mon premier road-trip, mon premier vol, ma première aventure hors de ma zone de confort. Baroudeuse mode ON !

.

L’aventure commence : arrivée à Reykjavik

Quelques heures plus tard, je me retrouve les deux pieds sur le sol islandais, avec une joie immense. L’aventure est là, je la sens, elle m’appelle.
Dans le bus pour Reykjavik, mon émerveillement est immense face aux étendues glaciaires. Au bout du chemin, cette capitale aux toits colorés !
Une fois dans la capitale, nous nous arrêtons boire un chocolat chaud chez Stofan, un endroit très cosy à la déco très sympa que je vous conseille si vous envie de vous poser quelques minutes. Il est temps de repartir en quête de notre logement pour prendre des forces pour le road-trip tant attendu.

.

En route pour le road-trip !

Le lendemain, on récupère le 3e membre de notre équipe: j’ai nommé notre 4×4, car sans lui, il y a des endroits où nous n’aurions pas pu accéder.
On prend la route 1, direction le Cercle d’Or. Personnellement, je n’ai pas particulièrement aimé cette partie de notre road-trip, beaucoup trop touristique et pas assez sauvage à mon goût, même si je dois bien avouer que les geysers et les cascades sont tout à fait impressionnants.

Nous avons aussi fait une halte sur la route et une jolie balade dans le Parc de Pingeveillir. Nous sommes allés sur la faille intercontinentale qui sépare l’Amérique de l’Europe. C’est un endroit magique, très pur et préservé, d’où de nombreuses balades démarrent.

Cette première journée se termine chez l’habitant et nous avons eu a la chance de dormir chez un éleveur de poney islandais. Les islandais sont vraiment des gens très accueillants; on a pu discuter avec lui un bon moment autour d’un thé bien chaud, après avoir border ces fameux poneys qui « toltent ». J’avoue je suis totalement sous le charme de ces poneys.

.

Marcher sur la glace : le glacier de Myrdalsjokull

Le lendemain, les kilomètres défilent. Cette île est magnifique! Quelque chose de spécial émane d’elle. Nous reprenons la route direction les grands espaces et le glacier de Myrdalsjokull. Mon plus grand rêve approche : marcher sur un glacier Islandais.
Le bleu pur de cette glace, cette mer de vagues gelées qui vous accueille… Il n’y a pas de mot assez fort pour le qualifier. Le silence nous entoure. Hors du temps, hors de la civilisation.

.

Le Grand Nord : le glacier de Jokularson

Sur la route, les paysages deviennent de plus en plus blanc. On se croirait en plein Arctique. 130km plus loin, nous nous retrouvons face au célèbre glacier de Jokularson, cet endroit où l’eau douce rencontre l’eau salée. De nombreux phoques viennent se reposer dans la baie glacée. Nous passerons d’ailleurs un long moment a les observer. Ces animaux sauvages si curieux qui s’amusent entre les icebergs, je suis la plus heureuse sur cette banquise.

Puis nous rejoindrons Höfn pour passer la soirée. Notre périple s’arrête ici, sur le port de Höfn, avant de faire demi-tour pour rejoindre Reykjavik. Mais sur la route du retour, nous avons décidé de faire une halte sur les plages de sables noir. Elles sont absolument à voir ! Une légende de trolls existe quant aux rochers présents au large de cette magnifique plage. L’eau, je vous l’assure pour l’avoir testée, est glaciale. Mais y voir un coucher de soleil est absolument magique.

Nous nous sommes gardé notre chasse au trésor pour la fin : trouver cette fameuse carcasse du DC3 quelque part dans le sud de l’Islande. Dans une tempête et un froid polaire, mais nous y arrivons ! Juste le temps de quelques clichés avant de reprendre la route pour rejoindre la capitale.

L’Islande est vraiment un pays magnifique, j’ai eu la chance de le découvrir en hiver mais à présent je rêve d’y retourner l’été pour explorer le centre du pays et y faire un trek. Ou deux. Ou…

Et vous ?


Plus d’infos sur le road-trip :

La durée :

7jours sur l’île : 5 jours de voiture, traversée de l’Ile d’Ouest en Est par le Sud. Soit 1000km en tout.

L’itinéraire :


Enregistrer

1 Comment

  1. Pascale

    Merci a toi pour ce depaysement au coeur de la Magie…..Ce doit être l effet Trolls et Elfes ……
    Je te souhaite d’y retourner ……et cette fois rapporte un P ……;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *