Trek
comments 8

Trek en Norvège: 4 beaux sentiers de l’ouest

Me voilà fraichement rentrée de 5 jours de trek en Norvège à travers les fjords de l’ouest, dans les régions de Bergen et Stavanger. Des centaines de photos et kilomètres plus tard, je vous raconte les plus beaux sentiers que les fjords proposent dans ce coin de la planète histoire de pouvoir vous aussi, organiser votre séjour rando’.

Ce n’est un secret pour personne, la Norvège est un terrain de jeux idéal pour les fans de rando’, trek et outdoor en général. La destination en elle-même offre des paysages de rêve, une flore superbe et des sommets incroyables à gravir. C’est donc avec Allibert Trekking que je me suis envolée vers cette destination qui en fait rêver plus d’un(e) pour randonner et vous rapporter de belles photos et des infos pratiques quant aux sentiers norvégiens. En marche!

Allibert Trekking propose plusieurs circuits en Norvège, accompagnés ou non. Découvrez-les en ligne sur leur site!

.

👣 Trolltunga, sur 22km tu marcheras et transpireras 👣


Il était tôt ce matin-là quand les réveils du groupe ont sonnés. Petits déjeuners avalés, chaussures de rando’ aux pieds et vêtements chauds enfilés, nous voilà parti vers le début du sentier qui nous mènera vers Trolltunga. Rendez-vous tout d’abord chez Trolltunga Active, une agence qui propose plusieurs activités autour de Trolltunga, ainsi que des guides pour vous mener au sommet en toute sérénité (faudrait pas se perdre hein ?!).

Là, la panique s’est un peu installée pour moi. Messages alarmants; on nous signale qu’il faut être bien préparé pour cette randonnée (vêtements suffisants, snacks, eau etc), qu’il est possible que l’on nous demande de faire demi-tour si l’on ne peut pas suivre, qu’il faudra arriver à un certain point de la randonnée avant 13h pour pouvoir revenir avant la nuit et que les premiers 400mètres risquent de piquer pour certains. Il nous faudra aussi mettre nos téléphones portables en mode avion pour économiser la batterie en cas d’urgence et utiliser la lumière de ces derniers si nous ne parvenons pas à redescendre à temps. On a signé le formulaire qui atteste que l’on connait les risques de cette randonnée, et on est parti.

Ce qu’il faut savoir
  • Les 400 premiers mètres sont en effet difficiles. Il faut monter, monter, monter. Des marches, des gros rochers, ça grimpe non-stop sur un terrain glissant et plein d’obstacles. Puis on arrive sur un plateau où un répit nous est accordé avec des paysages magnifiques voire un peu lunaires. On y trouve facilement un ruisseau pour faire le plein d’eau (l’eau est potable partout en Norvège!). Après ce plateau, la montée reprend et ainsi de suite. On monte, plateau, on monte, plateau jusque Trolltunga ;
  • Les paysages changent au fil du sentier et des panneaux de signalisation indiquent le chemin restant tous les kilomètres (11km à l’allée, 11km au retour, même chemin). On trouve aussi de gros T marqués en rouge (pas pour Trolltunga mais pour Touristes) sur des rochers pour rester dans la bonne direction ;
  • Il vous faudra arriver au 2ème plateau avant 13h pour être dans les temps et pourvoir redescendre avant la tombée de la nuit. Si ce n’est pas le cas, faites demi-tour ;
  • Il se peut que l’attente pour faire votre photo souvenir typique sur Trolltunga soit longue. À certaine période de l’année, beaucoup de monde fait cette rando’ et l’attente pour la photo peut prendre un moment, armez-vous de patience et d’une veste bien chaude, le vent souffle une fois en haut!
Mon retour d’expérience

Je vais être honnête, j’en ai bavé. Je me suis même dit au début du sentier que je finirai probablement dans le groupe des gens à qui on demande de faire demi-tour. Je fais du sport régulièrement (cardio principalement en semaine et rando’ tranquille le weekend), mais je ne peux pas dire que je suis une grande sportive, ou une sportive tout court. Je n’ai pas fait de préparation physique pour ces randonnées non plus d’ailleurs.

Mais j’ai tout de même réussi à parcourir les 22km de Trolltunga! Je l’ai fait à mon rythme, un peu –OK beaucoup- à la traine, dernière du groupe avec la guide pour me supporter moralement en mode « tu t’en sors très bien, ne t’en fais pas, on est dans les temps! N’oublie pas de boire beaucoup. Allez, on repart! ». Mais je l’ai fait. Et c’est ça qui compte! 😀

Alors oui, Trolltunga est une randonnée qui peut s’avérer difficile pour certain(e)s, mais elle n’est pas insurmontable. Ne vous laissez pas impressionner par les conditions demandées au début, elles ne servent qu’à assurer votre protection. Le plus important est de partir bien équipé(e). De plus, la vue une fois en haut en vaut la peine, croyez-moi!

L’info Rando’
  • Distance: 11 kilomètres aller, 11 kilomètres retour
  • Dénivelé: 700 mètres
  • Durée approximative: 10h-12h aller/retour
  • Départ: la randonnée doit se commencer impérativement avant 10h00
  • Balisage: OK, sentier facile à suivre
  • Période pour cette randonnée:

X  19 mars – 15 juin : doit être fait avec un guide
X  15 juin – 15 septembre : peut être fait seul(e)
X  15 septembre – 15 octobre : doit être fait avec un guide
X  16 octobre – 18 mars : fortement déconseiller! Danger!

Rendez-vous sur le site de Visit Norway pour plus d’infos et les cartes de Trolltunga

Trolltunga

Trolltunga

Trolltunga

Trolltunga

Trolltunga

.

👣 Preikestolen, ta peur du vide tu vaincras 👣


Notre rédactrice Julie vous parlait justement de cette randonnée il y a quelques mois sur Un trek Une fille. Je ne fais donc que compléter son récit avec mon retour d’expérience personnel.

Autant vous dire qu’après Trolltunga, tout parait simple. Enfin presque. Le Preikestolen requiert tout de même un effort physique. On retrouve ici aussi plusieurs montées périlleuses où il vous faudra « escalader » plus que marcher, mais aussi de beaux plateau pour admirer la vue sur le Lysefjord.

Mon retour d’experience

J’ai beaucoup aimé la rando’ du Preikestolen. Elle demande un effort physique certes, sur 400m de dénivelé et 3.8 kilomètres, on prend le temps d’apprécier de faire plusieurs pauses pour admirer le paysage. Considérez tout de même qu’il y a plusieurs montées durant lesquelles vos jambes bruleront. Pour les amateurs de photos, c’est un vrai régal! Pour ceux et celles qui ont peur du vide, le Preikestolen peut être impressionnant à certains moments où il faut escalader un peu. Aggripez-vous aux rochers, tout ira bien.

L’INFO RANDO’
  • Distance: 3.8 kilomètres
  • Dénivelé: 400 mètres
  • Durée approximative: 3h30 – 4h aller/retour
  • Départ: privilégier un départ le matin en haute saison pour éviter les foules et la chaleur de l’après-midi
  • Balisage: OK, sentier facile à suivre, pas besoin de carte
  • Conseils : surveillez bien vos enfants si vous partez en famille. Une fois sur le rocher à l’arrivée, il n’y a aucune protection/filet
  • Période pour cette randonnée: Avril à Octobre

Rendez-vous sur le site de Visit Norway pour plus d’infos et les cartes du Preikestolen

Preikestolen

img_6347

img_6397

img_6427

img_6447

.

👣 Månafossen, petite rando’ tu feras 👣


Månafossen, c’est chouette parce que c’est plutôt une rando’ locale. Vous n’y croiserez pas vraiment de touristes. C’est une petite randonnée, une heure aller-retour tout au plus pour monter jusqu’à la cascade. Gardez cependant en tête qu’il s’agit de 30 minutes de montée pure et dur et donc 30 minutes de descente. Le chemin à emprunter est souvent le lit du ruisseau principal, ce qui rend la montée et la descente glissantes. Il y a tout de même des cordes auxquelles s’accrocher.

Une fois en haut, vous aurez une vue imprenable sur la cascade, haute de 92 mètres, 9ème plus grande cascade de Norvège et 1ère dans la région de Rogaland. Ce n’est pas rien! La vue en haut vaut l’effort!

Rendez-vous sur le site de Visit Norway pour plus d’infos et les cartes de Månafossen

Manafossen

Manafossen

.

👣 Ulriken, sur les hauteurs de Bergen tu seras 👣


Le Mont Ulriken, c’est la plus hautes des sept montagnes qui entourent la ville de Bergen, s’élèvant à 643 mètres d’altitude. Pour se rendre au début du sentier, direction le téléphérique (l’Ulriksbanen) qui vous emportera au sommet. La plupart des visiteurs à Ulriken viennent pour la randonnée, cependant, d’autres ne se rendent au sommet que pour profiter de la vue et s’offrir un chouette diner-panorama au restaurant d’altitude J’aime l’idée aussi!

Mais revenons-en à nos moutons, de là, plusieurs randonnées sont possibles; des randos de quelques heures à celles pour la journée, vous en trouverez bien une qui fera votre affaire. Il y a aussi un sentier de 5 heures qui peut vous mener jusqu’au Mont Fløyen, et c’est apparemment la rando’ qui offre les plus beaux paysages! Nous avons opté pour le circuit de 7km, une boucle pour avoir un bel aperçu sur les hauteurs de Bergen.

L’INFO RANDO’
  • Distance/Dénivelé/Durée: plusieurs randonnées au choix – tous les niveaux
  • Balisage: les sentiers sont bien signalisés et assez fréquentés par les locaux au cas où vous seriez perdu
  • Conseils: procurez-vous une carte si vous le souhaitez à l’office de tourisme de Bergen ou à la station du téléphérique
  • Utile: téléchargez l’application Bergen City Guide, elle vous guidera sur toutes les randonnées (disponible sur Android et Itunes)!

Rendez-vous sur le site de Visit Norway pour plus d’infos

Ulriken

Ulriken

Ulriken

Ulriken

Ulriken

.

Vous vous en doutez, les sentiers comme ces derniers il y en a des tonnes en Norvège! Ce ne sont que 3 exemples parmi tant d’autres que j’ai pu expérimenter lors de ce séjour et que je recommande sans hésiter pour la beauté de leurs paysages et l’expérience qu’ils font vivre.

Dans mon prochain article norvégien, on va parler matériel pratique, sac à dos, contenu et je vous donnerai des petits conseils qui m’ont bien aidé pendant ces randos alors restez dans le coin!

Si vous aussi vous connaissez d’autres rando’ en Norvège, partagez-le dans les commentaires avec la communauté #UnTrekUneFille!

À bientôt! 


Cet article est le fruit d’un partenariat entre Un Trek Une Fille, Allibert Trekking et Visit Norway que nous remercions chaleureusement. Nous gardons toute notre liberté éditoriale sur ce webzine bien évidemment.

.

Filed under: Trek

by

Violaine

Violaine, co-fondatrice d'Un Trek Une Fille, passionée par l'outdoor et l'aventure! Je suis aussi blogueuse voyage à mes heures perdues et expatriée française en Irlande du Nord.

8 Comments

  1. J’ai visité cette région des fjords de l’ouest en plein mois de décembre et n’ai pas pu m’aventurer sur les sentiers de randonnées, forcément. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot, j’y reviendrais en été.
    J’aurais aimé voir un peu plus de photos dans cet article, pour rêver encore plus. Mais sinon un retour d’expérience bien intéressant. Merci pour ces infos.

    • Violaine

      Merci pour ton commentaire Estelle! 🙂
      Ces randos’ sont pour certaines faisables en hiver mais il est fortement recommandé d’y aller avec un guide. Ceci dit au printemps ou à l’automne, les couleurs sont magnifiques!
      On va revenir avec plus de photos dans d’autres articles prochainement sur la Norvège, on n’a pas fini de parler de ce beau pays, reste dans le coin! 😀
      Bonne journée!

  2. Hey 🙂 top ton article !
    Je prépare actuellement un voyage en solo en Norvège pour décembre 2016.
    Je veux vraiment aller au Preikestolen, est-ce que cette rando est faisable en décembre ?

    Merci 🙂

    • Violaine

      Bonjour Lauren! Et merci pour ton commentaire 🙂
      La randonnée du Preikestolen en décembre est tout à fait possible, cependant il est fortement recommandé de partir avec un guide car il y a beaucoup de neige et de glace sur le chemin. Mais avec un guide, c’est tout à fait envisageable!
      N’oublie pas de partir bien équiper également car en décembre, il ne fera pas chaud! 😀

      Merci!

  3. Pingback: Dans mon sac pour la Norvège en automne - Un trek Une fille

  4. Juliette says

    Bonjour,

    Article très intéressant , je découvre votre Webzine aujourd’hui et j’en suis déjà fan !
    Concernant Trolltunga est il possible d’y bivouaquer pour y faire un coucher et lever de soleil ?

    • Violaine

      Bonjour Juliette! Merci pour ton commentaire! 🙂
      En effet, il est possible de bivouaquer a Trolltunga, cependant je te conseillerai d’y bivouaquer en été car il y fait plutôt frisquet et il y a beaucoup de vent, il faut aussi un bon équipement. L’ideal est de verifier avec les guides locaux au préalable pour les conditions météo! Tu nous raconteras si tu y vas hein?! 😀
      A bientôt!

      • Juliette says

        Merci pour votre réponse 🙂 je pars seule en Norvège pour 1mois entre aout et décembre 2017 (en workaway) je commence à regarder ce qu’il y a autours et à prévoir 1 semaine ou 2 après le workaway pour un roadtrip. Je vous raconterai avec plaisir et en photo 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *