Inspiration & Découvertes, Reportage Photo
comment 1

Inspiration printanière : randonnée au cœur des abricotiers en fleurs

Parce que nos montagnes et nos vallées ne se résument pas en deux saisons, l’hiver et le ski, l’été et les randonnées alpestres, j’avais l’envie de vous embarquer sur l’autre vallée du Rhône, l’helvétique, et vous raconter le printemps du Valais.

 

Après ma dernière inspiration automnale au cœur des forêts de mélèzes jaunis, je vous emmène cette fois pour une balade printanière sur le sentier de l’abricot.

Le printemps en Valais, c’est comme un air de Provence. Les marchés en ville font leur grand retour et nous délivrent la star du moment : les asperges du Valais. Les vergers de la plaine du Rhône sont en fleurs et nous enivrent de leur délicat parfum. C’est la saison des couleurs, des saveurs et des senteurs, une saison aux accents du Sud dans nos alpes valaisannes. Le coteau délaisse son manteau neigeux et se pare d’une teinte blanc-rosé, le versant s’illumine de blanc avec les abricotiers des fleurs.

Au pays de l’abricot

Le Valais, c’est le pays de l’abricot. Les cultures s’étagent jusqu’à 900 mètres d’altitude sur la rive gauche du Rhône. Dès la fin mars, le sentier de l’abricot fait partie de mes premières balades printanières, des randonnées en boucle de 2 à 3 heures parmi les champs d’abricotiers en fleurs, un parcours didactique rappelant l’histoire de l’abricot.

La semaine passée, j’étais fidèle à ce rendez-vous printanier et me suis baladé une journée entière sur les hauteurs, au cœur du coteau des abricots. Le soleil chauffe ardemment, il ne manque que le chant des cigales pour se croire dans le Lubéron. Je déambule à travers les champs fleuris. La floraison contraste avec les cimes encore enneigés de l’autre versant. Ca sent bon, très bon !

Quelques ouvriers agricoles travaillent à l’entretien des arbres en faisant délicatement tomber les fleurs. Les chaufferettes sont disposées au pied des arbres au cas où le gel nocturne s’inviterait. Certaines années, pour lutter contre le gel, on arrose les arbres pour former une croûte de gel autour de la fleur et la protéger. C’est une scène magnifique à voir et les photographes se pressent aux aurores pour immortaliser ce moment.

Marcher parmi les abricotiers en fleurs avec la vue sur les sommets est pour moi un spectacle fascinant. Une randonnée en toute simplicité à contempler la nature. Je ne m’en lasse pas et je me régale à capter les contrastes de couleur entre le rose des fruitiers et la neige en toile de fonds.

C’est généralement ma première randonnée après avoir rangé mes skis, elle sera suivie par d’autres balades d’inspiration printanière : le chemin des adonis, cette fleur originaire des lointaines steppes russes qui ne fleurit qu’en Valais ou encore marcher au fil de l’eau le long des bisses, ce symbole du patrimoine valaisan.

Peut-être aurai-je l’occasion de vous en reparler sur ce blog ou ailleurs. D’ici là, je vous lance une invitation pour venir vivre le printemps du valais, cette région alpine aux allures de Provence.

Liens pour des idées d’évasion :

Filed under: Inspiration & Découvertes, Reportage Photo

by

Patricia

Auvergnate d’origine, je suis tombée amoureuse du Valais Suisse il y a déjà presque 30 ans. Curieuse de nature et passionnée par l’univers touristique qui m’entoure, j'explore chaque coin et recoin de ma vallée d'adoption.

1 Comment

  1. Pingback: Un trek une fille : randonnée sur le sentier des narcisses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *