Outdoor en famille

Vos enfants sont de futurs grimpeurs?

Nous partageons en famille et entre amis une passion commune : l’escalade. Elle nous amène à découvrir de nouveaux lieux, à passer de longues après-midi au soleil à encourager les plus aventureux au pied des voies et elle nous permet surtout depuis peu, de réaliser des sorties en famille dans des lieux magnifiques.

Notre fille de 3 ans ne grimpe pas encore, et nous n’avons pas encore investis dans un équipement spécifique pour elle (baudrier notamment). Cependant, ces sorties nous permettent de l’amener progressivement à prendre ses repères en montagne.

D’un point de vue pratique, nos sorties s’organisent un peu différemment si l’ensemble de notre troupe nous accompagne (enfant, chéri chéri et chien compris 😉 )!

..
.
Priorité numéro 1 : Assurer la sécurité de notre fille.

Cette règle essentielle passe par deux points principaux : le choix du terrain et le nombre de personnes participant à la sortie.

Nous privilégions toujours un terrain plutôt large au pied des voies et si possible relativement « plat ». Même si celui-ci est souvent accidenté ou comporte du dénivelé, nous veillons à choisir des lieux avec un certain recul pour pouvoir nous installer confortablement.

Bien évidemment, les jours de sorties en famille ne sont pas les jours où nous décidons de tester des voies dont le départ repose sur une corniche de 40cm ! Notre terrain de jeu de prédilection est le nord du Vaucluse et la Drôme. De nombreux lieux dans cette région magnifique se prêtent parfaitement à la mise en place d’un « basecamp » spécial famille !

Ces sorties famille deviennent de fait des sorties entre amis!! Nous sommes toujours au minimum trois! Celui qui se lance dans la voie, celui qui l’assure et celui qui veille sur notre fille. Il suffit de tourner sur chaque tour pour que tout le monde puisse grimper. En effectif réduit, nous avons des amis vraiment adorables qui réalise toujours leur pause avec notre mini-pouce et veille toujours à la tenir éloigné des voies.

.

.

Priorité numéro 2 : Préparer son matériel 

Une sortie famille nécessite du matériel complémentaire qui vous facilitera la vie et permettra à tous de profiter de sa journée.

Pour le camp de base : nous partons systématiquement avec un hamac (de type toile de parachute) et un matelas de sol autogonflant.

Ces deux petits accessoires très légers à transporter ne nous quittent plus. Ils servent largement à tous et permettent au plus petit comme aux plus grands de se reposer, de faire la sieste, de disposer d’un espace « plat » et propre pour le repas, les activités ou encore le change des plus petits.

Certains grimpeurs disposent parfois un parc pour les enfants plus petits, c’est une possibilité sous réserve que le terrain où vous évoluez se prêtent à son positionnement. Pour mini-pouce : des activités, des jeux et une tenue adaptée.

Nous avons investi dans une bonne paire de chaussures de randonnée sur le site des Petits Baroudeurs que je vous conseille vivement. Elles sont parfaites pour maintenir le pied et la cheville de notre fille, à la fois sur les marches d’approche, très fréquentes  chez nous pour accéder aux voies, et pour aller et venir sur un terrain parfois accidenté.

Un casque est aussi nécessaire parfois, pour pallier à un recul qui serait trop faible une fois sur place et prévenir ainsi les risques de chutes de pierres, notamment si plusieurs voies sont occupées au delà de votre cordée familiale.

Nous apportons également des jeux, du matériel de dessin, des livres sur la montagne et les animaux afin de s’occuper tout au long de l’après midi entre la sieste et le goûter.

Ces sorties sont enfin l’occasion de découvrir un espace tout en prenant son temps. d’observer la végétation, de collecter des éléments pour composer un herbier, d’observer des empreintes d’animaux… On partage la découverte de la nature, d’un sport, et d’un état d’esprit. On apprend progressivement les règles de sécurité à son enfant, le nom du matériel d’escalade, on joue avec le guide topo.

En fin de compte, on passe un moment riche, avec l’espoir secret qu’un jour il partage votre passion et qu’il devienne, lui aussi, un grimpeur heureux !

Et vous, vos enfants font quel type d’activités? 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *